Yuki Fujiwara

Yuki Fujiwara est une artiste japonaise née en 1978 à Shizuoka. En 2006, elle obtient son diplôme de la Tokyo University of the Arts, avant de passer, de 2009 à 2011, quelques années aux Etats-Unis, réalisant des recherches pour le compte des Affaires Culturelles japonaises.

Fujiwara se voit très tôt consacrer des expositions personnelles : en 2006 c’est le Sato Museum of Art de Tokyo qui expose son oeuvre, suivi par la Shizugin Gallery et le Sompo Japan Museum of Art en 2010, par la Gallery Eginu à Art Fair Tokyo (en 2013 puis en 2015), et bien d’autres encore.

L’artiste reçoit diverses distinctions saluant la qualité et l’inventivité de son travail à l’instar du Grand Prix de la 16ème Biennale de Fugaku en 2003 ou encore le « School Encouragement Prize » de la Préfecture de Shizuoka en 2007.

L’œuvre de Fujiwara témoigne d’une véritable obsession de la peinture. Son travail revêt une multitude de facettes et d’aspects inédits ; sous une apparente et originelle provocation, se découvre, au fur et à mesure que le regard pénètre la toile, l’humour et l’ironie que l’artiste y insuffle. Le titre revêt lui aussi volontiers un caractère sarcastique, voire dérisoire – parfois même engagé –, et apparaît alors comme une clé de compréhension de l’œuvre.

Fréquemment dotées d’une iconographie complexe et hétéroclite, les compositions mettent en scène une myriade d’êtres souvent hybrides – baleines aux séants de pachydermes, oies aux troncs humains ou encore écureuils dont la queue a été ingénieusement transformée en pinceau à cosmétiques.

Grâce à sa parfaite maîtrise d’une technique toute occidentale, l’huile sur toile, Fujiwara donne vie à un monde coloré et foisonnant, tout droit sorti de son merveilleux imaginaire.

Expositions

Presse