Kyosuke Tchinaï

Né en 1948 dans la préfecture d’Ehimé, Kyosuke Tchinaï est un artiste japonais de renom. Dès les années 80, ses œuvres rejoignent de prestigieuses expositions au sein des musées tels que le Musée Central des Arts de Tokyo, le Musée d’Art Kuma, le Musée d’Art de Nakata, le Musée des Beaux-Arts d’Ehimé ou encore le Musée national du Palais de Beijing en Chine. Tout au long de sa carrière, il remporte plusieurs grands prix dont le Prix d’Excellence de l’Exposition des Jeunes Peintres du Japon en 1988 ou encore le Yasui Award en 1991.

Depuis quelques années, la figure humaine a déserté les toiles. Sans rien perdre de son style, l’art de Tchinaï s’inspire directement de la tradition des estampes ukiyo-e de l’époque Edo, auxquelles il emprunte ce trait fin et délicat à l’atmosphère fantastique ; ainsi que la tradition des byobus, ces paravents de soie japonais aux vastes paysages et aux décors tramés à la feuille d’or.

La peinture de Tchinaï nous plonge aux confins de l’imagination sans borne de l’artiste, au sein d’une nature idéale et sereine baignée d’une spiritualité émanant de la tradition japonaise animiste, selon laquelle chaque élément de la nature possède une âme. Ainsi les grues majestueuses virevoltent sous la Lune, les rochers semblent provenir d’un mouvement naturel du monde, les fleurs des cerisiers frappées par la lumière reflètent quant à elles une transparence lactée.

Les peintures de Tchinaï signent la rencontre d’une nature terrestre au réalisme achevé avec un univers des plus singuliers tantôt cosmique et onirique.

Expositions

Presse

Publications

  • Stay Art Home

  • Kyosuke Tchinai Web Catalogue

  • Kyosuke Tchinaï V

  • Kyosuke Tchinaï, Visions divines

  • Kyosuke Tchinaï IV

  • Kyosuke Tchinaï

  • Kyosuke Tchinaï II

PDF